Au fil de l'eau à bord de ISLANDS COYOTE

Voyage autour du monde sur le catamaran Islands Coyote en famille. Départ du voyage : Ile Maurice.

41. La Colombie : Cabo de la Vela

 


Le mercredi 25 octobre nous quittons Curacao, de bonne heure et de bonne humeur pour le Cabo de la Vela. Cette navigation de 195 miles devrait nous prendre environ 2 jours. La fenêtre météo étant annoncée il ne faut pas la rater, pas question de rester coincés à Curacao. Nous sommes accompagnés de Nicole et Michel (SEAYOUSOON) et de Ophélie, Stéphane et leur deux filles Cassandre et Armance du bateau SOCA rencontrés à Grenade.
Le Cabo de la Vela a mauvaise réputation, il est surnommé le Cap Horn de la Caraïbe, il nous faut choisir une bonne fenêtre sans trop de vent au Cabo. Nous partons de Curacao avec un vent établi entre 18 et 23 noeuds qui nous permet de bien avancer dans la journée. Arrivés au Cabo, le petit temps annoncé n'est pas au rendez-vous, nous arrivons donc au Cap à 15h00 avec un vent entre 22 et 30 noeuds mais malgré tout dans de très bonnes conditions. 
Ça y est nous voilà en Amérique du Sud ! 
Aussitôt arrivés nous nous mettons au boulot, deux pannes nous empêchent de nous reposer, il faut d'abord réparer. Le guindeau nous fait des siennes, au moment de mouiller, il s'est mis à remonter la chaîne tout seul sans que je puisse intervenir. Grâce au "coupe-circuit" nous évitons la catastrophe. Rapidement notre Mac Giver de Capitaine trouve la panne, le relais est démonté, nettoyé et remis en place, la chaîne remise à l'eau à bonne longueur. Ouf ça marche mais à la première occasion, il faudra en racheter un nouveau. Puis vient le tour de la balancine, c'est la drisse qui retient la Baume quand la voile est affalée. En navigation, nous nous sommes aperçu qu'elle est dégainée en haut du mat. Idem, Mac Gyver nous la regaine en deux temps trois mouvements. A 18h00, fin de la maintenance, la petite bière est la bienvenue. Et c'est à ce moment là, qu'arrive une pirogue, creusée dans un tronc d'arbre, avec à son bord Alberto et son fils Daniel (8 ans), à la rame et ce, malgré les 25 noeuds de vent dans la baie. Le petit garçon nous fait comprendre avec des gestes qu'il aimerait que nous lui donnions quelque chose à manger. Chose faite ils repartent tout contents avec un petit sac garni et 2 paires de chaussures trop justes pour Swann. 
Nous nous couchons une heure en avance,  non seulement car nous avons du sommeil en retard, mais aussi car nous avons changé de fuseau horaire.
Dès le lendemain, de très bonne heure, revoici nos nouveaux amis à bord de leur pirogue qui reviennent avec 4 poissons pour nous remercier. Nous leur offrons le café avec les petits gâteaux puis Alberto nous invite chez lui pour acheter  "las mochillas" (les sacs) crochetés par sa femme. 

 

41. La Colombie :  Cabo de la Vela41. La Colombie :  Cabo de la Vela
41. La Colombie :  Cabo de la Vela41. La Colombie :  Cabo de la Vela
41. La Colombie :  Cabo de la Vela41. La Colombie :  Cabo de la Vela
41. La Colombie :  Cabo de la Vela41. La Colombie :  Cabo de la Vela41. La Colombie :  Cabo de la Vela
41. La Colombie :  Cabo de la Vela41. La Colombie :  Cabo de la Vela
41. La Colombie :  Cabo de la Vela41. La Colombie :  Cabo de la Vela
41. La Colombie :  Cabo de la Vela
41. La Colombie :  Cabo de la Vela
41. La Colombie :  Cabo de la Vela
41. La Colombie :  Cabo de la Vela
41. La Colombie :  Cabo de la Vela

Nous descendons donc ensemble à terre : Coyote, Seayousoon et Soca.
Le Cabo de la Vela se situe à l'extrême Est de la Colombie, à deux pas du Venezuela. C'est un endroit désertique, il n'y a pas de végétation, le village est très pauvre. Très modestes, les habitations sont faites de bois. Le paysage nous rappelle un peu celui de Madagascar. A terre, les 
enfants nous accueillent et nous conduisent à leur maison. Nous rencontrons le reste de la famille, il y a en fait 6 enfants, l'aînée a 12 ans, le plus petit environ 2 ans et la maman est enceinte ! Elle nous montre ses créations mais malheureusement nous ne pouvons lui en acheter car nous n'avons pas de Pesos et elle ne veut pas de Dollars, rien à faire.... Et ici, il n'y a rien, pas de banque, pas de magasins et personne n'accepte les dollars, sans doute que la ville est trop éloignée...

41. La Colombie :  Cabo de la Vela
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :