Au fil de l'eau à bord de ISLANDS COYOTE

Voyage autour du monde sur le catamaran Islands Coyote en famille. Départ du voyage : Ile Maurice.

14. BRÉSIL, Salvador De Bahia : du 25 mai au 01 juillet 2014

Le mercredi 02 juillet 2014 nous quittons Salvador de Bahia, après 5 semaines passées dans la Baie de Todos-Os-Santos (Baie de tous les Saints). Comme l'a raconté un peu plus haut Swann, nous avons passés une bonne partie du temps à l'Ile Itaparika. Le mouillage y était calme et plutôt agréable : un banc de sable découvrant à marée basse nous permet de pêcher des coques, l'eau est assez claire pour la baignade et autres activités nautiques, nous trouvons des petits "mercados" idéales pour l'avitaillement et la population locale est plutôt sympathique...

Heiko, capitaine du Halley Cat nous teindra compagnie pendant plusieurs jours au mouillage, l'occasion d'aller à plusieurs reprises sur la place publique assister aux matchs de la Coupe du Monde et encourager le Bresil !

Nous y retrouverons également nos amis Kiwis, John Lee et Annette, du bateau Rombus que nous n'avons pas revus depuis Durban !

 

A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....
A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....

A Salvador de Bahia et Itaparika.... Avec Heiko et Le Rombus....

Nous profitons de cette escale pour confectionner nos tauds de soleil après avoir acheté tous le matériel nécessaire et une machine à coudre à Salvador.

 
Pascal en plein boulot...
Pascal en plein boulot...

Pascal en plein boulot...

Nous y rencontrons Julien, petit français bien sympathique, ainsi que sa femme brésilienne et son petit garçon. Ils nous aident dans la réparation de notre GV puisque c'est leur métier. Dans la marina, Juliana et Daniel, un courageux couple, s'affaire dans la construction de leur catamaran looping de 55 pieds, une très agréable rencontre... 

La fiesta entre amis...
La fiesta entre amis...
La fiesta entre amis...

La fiesta entre amis...

Cyril, capitaine du bateau Pirates.com est arrivé vendredi. Comme il s'ennuie tout seul à Jacaré, (Magalie est en Calédonie et Jonathan son fils en France pour son bac) il vient faire avec nous la remontée Salvador/Jacaré (Joao Pessoa). Quelle aubaine pour moi, les garçons m'exempte de quart... Chouette ! 
Durant la traversée, le vent ne nous lâche pas, nous filons à une vitesse moyenne de 7 nœuds. Au lieu d'arriver dimanche comme prévu, nous rentrons dans la rivière pour rejoindre Jacaré samedi après-midi ! 

Avec nous le plus "pouilleux" des pirates....
Avec nous le plus "pouilleux" des pirates....
Avec nous le plus "pouilleux" des pirates....
Avec nous le plus "pouilleux" des pirates....
Avec nous le plus "pouilleux" des pirates....
Avec nous le plus "pouilleux" des pirates....
Avec nous le plus "pouilleux" des pirates....
Avec nous le plus "pouilleux" des pirates....
Avec nous le plus "pouilleux" des pirates....

Avec nous le plus "pouilleux" des pirates....

Encore une fois, nous avons le droit au ballet aquatique des dauphins autour de nos étraves et comme à chaque fois nous en prenons plein les yeux !

Un moment magique....
Un moment magique....
Un moment magique....
Un moment magique....

Un moment magique....

Jacaré est une marina pleine de français, tenue par des français. Cela fait drôle d'entendre parler français autour de nous en étant au Brésil ! Mais bon il va falloir s'habituer car la Guyane n'est plus très loin (1400 miles) !

Arrivée à Jacaré....
Arrivée à Jacaré....

Arrivée à Jacaré....

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :